Les univers

Alimentation durable

Un système territorial alimentaire durable, c’est un système local dans lequel il est possible de manger sain et de saison, sans qu’il soit nécessaire d’acheminer les produits de très longues distances, de produire sainement en limitant les effets néfastes sur la nature et la santé, dans lequel les producteurs vivent bien de leur activité et sans mettre leur santé en péril, et qui crée du lien social, dans lequel le foncier agricole est préservé, dans lequel les conditions de la valeur ajoutée locale soient réunies. La CALL a décidé en 2017 d’engager la mise en œuvre d’une politique de développement de l’agriculture périurbaine et d’un réseau alimentaire de proximité.
 De nombreuses initiatives et innovations permettent de mettre en place un tel système, en se conjuguant entre elles.
 
Il s’agit de développer une logique d’intervention globale et systémique, en ne faisant pas à la place mais en accompagnant ; le projet doit être structurant, visible et lisible sur le territoire. La preuve par l’exemple est essentielle.

Mobilité

La mobilité est l’un des facteurs majeurs d’émission d’énergie pour un territoire et de consommation d’énergie pour les entreprises et les particuliers. La mise en place de stratégies intégrées, coordonnées de mobilités, partant des usages et des besoins est centrale.

L’identification de solutions technologiques, méthodologiques, d’initiatives citoyennes collaboratives, de points d’appuis et équipements publics doivent pouvoir se conjuguer pour sortir de la dépendance aux énergies fossiles et changer les pratiques de mobilité.

Sport, santé et bien-être

Le cluster VIVALLEY c’est avant tout une ambition : accompagner le développement économique de l’agglomération de Lens-Liévin en s’appuyant sur une approche intégrée liée au sport professionnel, aux pratiques ludiques, au bien-être et à la santé, aux technologies numériques et nouveaux matériaux, à l’organisation d’évènements sportifs.

Vivalley s’adosse notamment aux équipements et manifestations sportives d’excellence de l’espace régional pour développer à Liévin avec les entreprises, les laboratoires de recherche, les pôles de formation et les clubs sportifs une véritable technopôle du sport.

Bâtiment durable

5ème secteur économique de la région Hauts-de-France, le secteur du bâtiment concerne 32000 entreprises et 105 000 emplois en Hauts-de-France. La transformation des modalités de construction et de rénovation du bâtiment est devenue cruciale et les professionnels en sont les 1ers concernés. Elle répond en effet à des enjeux tant environnementaux (2ème secteur responsable des GES), de pouvoir d’achat et de compétitivité des entreprises.

Cette évolution qualitative est portée par une demande croissante des maître d’ouvrage, mais également par la réglementation environnementale (E+C-) qui s’imposera à partir de 2021.
Elle est également portée par la force d’innovation des entreprises
et le développement des professionnels vers des systèmes de qualité toujours plus performants !

Cet espace dédié au Bâtiment Durable au Salon Cap-Ecotransition 2019 sera le vôtre : celui des professionnels qui innovent, qui déploient créativité, performance et efficacité au service d’un secteur porteur et pourvoyeur d’emplois locaux !

Energies vertes

L’énergie solaire, dont le potentiel est largement reconnu – accuse un retard important en Hauts-de-France et a connu une période de décroissance importante sur plusieurs année. Mais aujourd’hui, les conditions d’un déploiement du solaire se mettent en place car la demande se déploie tant dans le secteur de la construction, de l’industrie, du tertiaire et du monde agricole !

Le cadre juridique de l’autoconsommation individuelle et collective a évolué depuis 2018, l’énergie renouvelable thermique ou électrique représentent donc pour le territoire un fort potentiel de création d’emplois et d’activité. Les communes et territoires s’intéressent de plus en plus aux modèles d’autoconsommation collectives et déploient des plans solaires territoriaux…

L’innovation a de l’avenir dans ce secteur où tout semble possible : autoconsommation individuelle, collective, avec stockage, en lien avec la mobilité électrique…

Installateurs, entrepreneurs, créateurs d’entreprises, bureaux d’études…cet espace du Salon Cap-Ecotransition 2019 vous est dédié pour promouvoir vos innovations et développer votre activité !

Economie Circulaire

Un secteur devenu incontournable pour notre avenir !

Le XXème siècle fut une période de consommation importante, basé sur un modèle économique linéaire, aussi bien pour les peuples développés que pour les pays émergents. Mais cette manière de vivre, qui engendre l’augmentation de l’extraction des ressources naturelles n’est pas durable dans le temps.

L’Economie Circulaire peut être alors une solution alternative.

Depuis quelques années un grand nombre d’acteurs se mobilisent pour mettre en place ce modèle afin de réduire l’impact sur l’environnement de notre mode de consommation. Cela passe entre autres par une réduction du gaspillage, la réutilisation et le recyclage des produits, la conception de produits éco-conçus, mais aussi par une utilisation des ressources naturelles qui ne soit pas abusive.

Entreprises, chercheurs, bureaux d’études etc., venez présenter vos projets, votre innovation au salon Cap Eco-Transition 2019 !
Le moment parfait pour mettre en lumière vos avancées, réseauter et contribuer à ce changement de mode de vie.


Au-delà des univers présentées au cours de cette journée, une mise en valeur de l’éco-tourisme d’affaires sera proposée par le CERDD avec une présentation des acteurs innovants comme la ville de Loos en Gohelle, le CD2E, Réhafutur, les villes de Loison sous Lens et Méricourt qui font l’objet de visites professionnelles individuelles ou à travers les DD tours. Cette forme de tourisme est vecteur d’échanges, d’émulation et d’avancées en matière de transition, mais aussi d’activités.

Ce sera l’occasion pour chacun de découvrir les autres sites et innovations visitables ailleurs en région et au-delà.

Un Village des Achats Responsables proposera également une représentation de la filière :

  • Handicap : rencontre avec l'univers du travail protégé et du travail adapté,
  • Insertion par l'Activité Économique (IAE), notamment à travers les réponses qu'elle apporte dans le cadre des clauses sociales des Marchés Publics,
  • Environnementale au sens large, sur les principales thématiques reprises dans le programme Rev3 initié par la Région Hauts de France : efficacité et transition énergétiques, réseaux de distribution intelligents, mobilité des personnes et des biens, économie circulaire ou de la fonctionnalité.
entreprises et territoires artois 2019